Historique de l'A.S.B.L.

Le premier parcours-découverte du monde du silence a été imaginé et créé au Foyer des Sourds de Liège à l’occasion d’une semaine portes ouvertes en 1995. Cette expérience a connu un grand succès. Encouragée par les réactions très positives des visiteurs (notamment via un questionnaire succinct distribué en fin de visite), l'exposition est devenue itinérante.

En 1997, grâce au soutien logistique de la FFSB, le projet a été primé par la Communauté Européenne et le financement a permis de professionnaliser l’exposition et de réaliser une nouvelle présentation du parcours interactif au sein de 6 modules carrés :

En décembre 1999, un groupe de personnes dynamiques s'est rassemblé autour des fondateurs pour créer une ASBL et constituer une nouvelle équipe plus motivée que jamais.

En 2000, un 7ème module consacré à la prévention contre les nuisances sonores et aux problèmes de la malentendance a été conçu.

Le 1er septembre 2000, un coordinateur a été engagé en vue de relancer les activités et assurer une véritable action de sensibilisation et de recherche de moyens financiers pour le fonctionnement et surtout l'engagement pérenne d'une équipe d'animation.

En 2002, grâce au concours du Gouvernement wallon de l'action sociale, de la province de Liège, de l'ASBL Ateliers du Monceau et de la société Electrabel, le Surdimobil recommence ses activités. Un subside du Gouvernement wallon de l'environnement permet la réalisation du module 7.

Après 2002, Electrabel envisage d'acquérir et de mettre à disposition de Surdimobil un camion semi-remorque électrique. Dans la remorque sera installée l'exposition facilitant ainsi son côté itinérant.

Surdimobil espère un subside récurrent des pouvoirs publics afin de financer le personnel occupé.

Surdimobil est sollicité en France et attendu à Montréal en juillet 2003 pour le Congrès Mondial des Sourds (25 000 participants attendus).